Le Moniteur des Pharmacies n° 3043 du 23/07/2014
 

CHIKUNGUNYA

Actualités

Véronique Hunsinger


Huit mois après le début de la première épidémie aux Antilles, la circulation du virus commence à ralentir. En Martinique, entre fin juillet et début août, le nombre de consultations hebdomadaires pour « suspicion » de chikungunya est passé de 1 770 à 1 670 selon l’Institut de veille sanitaire. Dans ce DOM, 55 920 cas ont été diagnostiqués par des généralistes entre décembre et début août et 19 décès « indirectement liés à l’infection » sont à déplorer. En Guadeloupe, le reflux a commencé dès le début de l’été. Sur la période de l’épidémie, 73 120 cas ont été recensés ainsi que 9 décès. En revanche, en Guyane, l’épidémie qui y avait débuté en février progresse. De nouveaux foyers ont été identifiés (1 665 cas signalés début août). Des mesures drastiques ont été prises pour enrayer la circulation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...