Le Moniteur des Pharmacies n° 3043 du 23/08/2014
 

Récit en images

Ariane Puccini

Le ginseng rouge de Corée ou « Hongsam » est le plus réputé de tous les ginsengs. Même si ses propriétés font l’objet de débats en occident, en Corée du sud, le ginseng est au cœur de la Pharmacopée traditionnelle… et d’une industrie dynamique.


Le ginseng cru (« susam »), une fois cuit à la vapeur puis séché, devient du « ginseng rouge », ou « hongsam », et peut être conservé plus longtemps, stocké, offert ou transformé. Le ginseng cru, qui ne peut être conservé qu’une semaine, est utilisé en cuisine. Le ginseng est vendu tant dans les pharmacies à l’« occidentale » que dans celles de médecine traditionnelle. Il se décline sous diverses formes: gélules, sirops, infusions, jus, shampooings, cosmétiques. Il peut aussi être confit dans du miel, ou… mariné dans du soju (l’alcool de riz local). Entre autres. Il est même commercialisé dans les épiceries fines, tel un produit de luxe à offrir à ses proches. Ce n’est pas un hasard si Geumsan (20 000 âmes) et les champs alentour sont devenus La Mecque coréenne de la culture de ginseng. Situés entre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...