Le Moniteur des Pharmacies n° 3041 du 12/07/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


Dans son édition du 3 juillet, Le Point a publié un dossier sur « les nouveaux jobs » et autres métiers qui montent. L’hebdomadaire s’est livré à un exercice aussi amusant qu’effrayant : celui de passer au crible les métiers susceptibles de plus ou moins bien résister à l’automatisation galopante. Au moins, de ce côté-là, les pharmaciens n’ont aucun souci à se faire. La probabilité d’automatisation a été estimée à… 1 %.Eh oui, quoi qu’en disent les détracteurs, pharmacien rime avec humain. Certains préféreront toujours la 4G au « J’ai échangé avec la pharmacienne et la préparatrice ». Grand bien leur fasse. D’autres encore se délecteront des outils d’efficience ou des ratios de rentabilité. Laissons les tableaux Excel se remplir, les chiffres mouliner dans tous les sens.Mais laissons aussi la place, toute la place qu’il mérite, au non-mesurable : ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...