Le Moniteur des Pharmacies n° 3041 du 12/07/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Anne-Charlotte Navarro**


Réponse : il s’agit d’un risque de pénurie en technétium 99m (99mTc). Cet élément radioactif est utilisé dans près des trois quarts des scintigraphies. Neuf réacteurs en assurent la production mondiale. Tous sont anciens et subissent des arrêts de fonctionnement de plus en plus longs et de plus en plus fréquents. Si plusieurs d’entre eux sont indisponibles en même temps, une pénurie peut survenir. L’Académie de médecine prévoit une période à risque entre 2016 et 2018 compte tenu de l’arrêt programmé de réacteurs français, canadien et belge. Aucune substitution du 99mTc par un autre réactif n’étant possible dans certaines indications (détection du ganglion sentinelle, scintigraphies de l’enfant, scintigraphie rénale…), l’Académie a demandé aux autorités de prendre des mesures pour prévenir cette pénurie.Source : Académie nationale de médecine

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...