Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

PEA ET SEL

TRANSACTIONS

François Pouzaud

Le pharmacien « investisseur » peut avoir intérêt à privilégier la détention indirecte de titres de SEL au travers d’un PEA. Une alternative à la détention indirecte par le biais d’une holding.


Depuis le décret du 4 juin 2013, les pharmaciens titulaires peuvent détenir des participations dans quatre autres pharmacies, exploitées en SEL, en tant qu’associé investisseur. Ils peuvent participer directement ou indirectement au capital de ces sociétés par le biais soit de leur propre SEL, de leur SPF-PL ou d’un PEA.Le PEA (plan d’épargne en actions) est un placement qui permet à un particulier d’investir dans des titres de société, tout en bénéficiant d’une exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values, à condition de n’effectuer aucun retrait pendant cinq ans. Après huit ans de placement, le titulaire du plan peut également opter pour le versement d’une rente à vie défiscalisée. Un contribuable ne peut ouvrir qu’un seul PEA. Néanmoins, « depuis le 1er janvier 2014, il peut aussi ouvrir un PEA « PME-ETI » limité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...