Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

Marchés 2013

MÉDICAMENT FAMILIAL

François Pouzaud

Avec la crise, les Français ont boudé l’automédication en 2013. Après plusieurs années de hausse, le marché est au point mort en valeur et régresse en volume. Ce retournement de tendance laisse perplexe sur les comportements d’achat et montre que l’automédication est pratiquée avec plus ou moins de conviction.


Le segment de l’automédication, défini comme la part des produits de prescription médicale facultative achetée sans ordonnance, a connu une croissance faible en 2013. Selon IMS Health, il progresse de 1,7 % en valeur, atteignant un chiffre d’affaires de 2,16 milliards d’euros. En volume, les ventes s’établissent à 444,4 millions d’unités, marquant une croissance de 0,6 %. Deux médicaments sur trois achetés en automédication concernent l’OTC strict, c’est-à-dire les médicaments non remboursables et non soumis à prescription. Sur ce dernier segment, IMS Health fait état d’un bilan plus terne. Son chiffre d’affaires est atone, en progression de 0,1 % à 1,786 milliard d’euros, alors que les ventes en unités reculent de 0,9 % à 307,9 millions. Par ailleurs, la prescription de ces médicaments a diminué de manière beaucoup plus nette (- 9,3 %). Sur ce marché ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...