Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

LANGUEDOC-ROUSSILLON ET PACA

Actualités

Myriem Lahidely


Depuis un an et demi, l’Association nationale des étudiants en pharmacie (ANEPF) se mobilise contre l’activité du Centre d’enseignement supérieur international (Clesi) ouvert à Toulon et Béziers. Celui-ci n’est adossé à aucune université française mais à l’université privée Fernando-Pessoa de Porto. « Les étudiants qui pensaient obtenir un diplôme portugais après cinq ans d’études en France sont désormais censés suivre les deux premières années ici, puis les trois dernières au Portugal », explique l’ANEPF. Philippe Gaertner, président de la FSPF, dénonce « le contournement du numerus clausus et un parcours des étudiants loin d’être sécurisé ». Les frais de scolarité, eux, s’élèvent à 9 500 € par an pour la pharmacie, très au-delà de ce qui se pratique dans les universités classiques. L’arrêté d’application de la loi sur les universités vient d’être publié. « Ce texte définit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...