Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

OBSERVANCE

ENTREPRISE

Stéphanie Bérard


Les entretiens pharmaceutiques conventionnels ne sont qu’une première marche pour Giropharm. Le groupement, qui rassemble 550 pharmacies, vise à « s’approprier une nouvelle pratique du métier en mettant en avant un rôle d’acteur de santé publique, voire de clinicien », explique Jean-Christophe Lauzeral, directeur général opérationnel. D’où l’idée de Giroprevent (Groupe d’investigations pour des recommandations d’observance et de prévention) qui permet aux pharmaciens Giropharm de participer à des études à vie réelle en vue de la publication de protocoles pour des revues scientifiques. Ce projet est mené dans le cadre d’un partenariat avec la société Observia, qui réalise ces études avec des laboratoires et des organismes complémentaires. « Les études à vie réelle permettent de mettre en avant l’observance des traitements », renchérit Stéphanie Corre-Le Bail, directrice santé du groupement.Une rémunération extra-conventionnelle à la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...