Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

Marchés 2013

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Marie Luginsland

Allégé par l’application de la législation européenne sur les allégations nutritionnelles et de santé, le marché des compléments alimentaires se porte comme un charme. Représentant 88 % des ventes en valeur, l’officine participe majoritairement à la progression du secteur.


La démarche de sélectivité entamée il y a deux ans par les allégations nutritionnelles et de santé au sein du marché des compléments alimentaires fait écho au consommateur. Il retient comme critères l’efficacité et la sécurité. De manière générale, ce marché très convoité s’éloigne peu à peu du registre médical. Même s’il y aurait beaucoup à faire en termes d’appui nutritionnel dans des domaines comme l’ophtalmologie, par exemple en prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il n’empêche. Ces évolutions précipitent la plongée de certains segments en 2013, comme la ménopause (- 16,4 % en valeur), le solaire (- 7 %), la peau (- 7,2 %) ou encore les reminéralisants (- 7,2 %).Un nouveau souffle des toniquesDeux raisons à cela : soit ils n’ont pas tenu leurs promesses, soit ils subissent la concurrence des prescriptions. D’autres segments ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...