Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

Marchés 2013

VÉTÉRINAIRE

François Pouzaud

Pour le rayon vétérinaire, l’année 2013 a été pénalisée par des conditions climatiques défavorables au développement des parasites. D’autant que le segment de la dermatologie animale compte pour la moitié des ventes. Il comprend cependant les antiparasitaires externes, sur lesquels s’exerce une forte concurrence entre laboratoires.


Le bon score du marché vétérinaire en 2012 (+ 6 % en valeur, + 4,4 % en volume) est totalement effacé. L’année 2013 se retrouve au niveau de 2011. Comme chaque année, c’est le rayon dermatologie, incluant les antiparasitaires externes (APE), qui dicte la tendance: il représente près de la moitié des ventes en valeur. L’an dernier, les APE ont été victimes de conditions météorologiques très capricieuses, peu propices au développement des puces et des tiques. Le début de saison a été catastrophique, la pluie et le froid s’étant invités tout au long du printemps. Les ventes d’APE n’ont véritablement démarré qu’en juillet et la seconde vague de ventes a eu lieu après août. Au final, les produits de dermatologie enregistrent une baisse de 2,8 % en valeur et de 3,2 % en volume. Dans le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...