Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

PHYTOSTEROLS ET PHYTOSTANOLS

Actualités

Anne Drouadaine


L’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a évalué les aliments enrichis en phytostérols et phytostanols dans la prévention des maladies cardiovasculaires. La consommation de ces aliments (1,5 à 2,4 g/j) fait baisser le taux de cholestérol sur une période allant de quelques semaines à un ou deux ans. Cependant la variabilité individuelle est élevée et 30 % des personnes seraient non-répondeuses aux phytostérols. D’autre part, la consommation de ces aliments conduit à une hausse des concentrations plasmatiques en phytostérols, dont les conséquences sur l’organisme et le risque cardiovasculaire sont inconnus. Ils induisent également une baisse des caroténoïdes plasmatiques majorant le risque cardiovasculaire. L’augmentation de la consommation de fruits et légumes est donc particulièrement souhaitable pour compenser. L’Anses souligne par ailleurs que ces produits en vente libre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...