Le Moniteur des Pharmacies n° 3039 du 05/07/2014
 

Marchés 2013

MINCEUR

Marie Luginsland

Au régime maigre depuis quelques années, le marché de la minceur perd à nouveau du poids. Ce recul ne concerne que la parapharmacie, en chute libre de 10,5 % en valeur. Signe que l’expertise et le capital confiance restent aux mains de l’officine.


La crise a eu des effets ravageurs sur le marché de la minceur. Les espoirs déçus ont fait le reste. Les ventes à l’officine, stables en valeur, ont chuté de 4,7 % en volume. « La baisse du pouvoir d’achat peut avoir un impact sur les achats de ces produits qui ne sont pas vraiment de première nécessité. D’autre part, le marketing de masse a été attractif, avec notamment Le Petit Marseillais, qui a une image de qualité auprès des consommateurs. Certaines consommatrices habituées au circuit pharmaceutique se sont ainsi tournées vers la grande distribution », analyse Emeline Trin, chef de produit Somatoline Cosmetic (Rogé Cavaillès). Dans cette gamme, l’amincissant de nuit est bien l’un des seuls topiques à tirer son épingle du jeu, avec 113 000 unités vendues, soit une progression de 33 %. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...