Le Moniteur des Pharmacies n° 3038 du 28/06/2014
 

SPF-PL

Transactions

François Pouzaud

Avec du recul, la société Interfimo a analysé un an d’existence des holdings de pharmacie. Un certain nombre de scénarii se dégagent.


Un an après le décret qui permet la création de sociétés de participations financières de professions libérales (SPF-PL), il est possible de voir quels schémas sont envisageables entre les pharmaciens. D’abord, les règles de majorité interdisent une organisation dans laquelle deux associés, titulaire chacun d’une officine dont ils ont 5 % de parts en direct, sont égalitaires dans la holding détentrice de 95 % des parts dans les deux SEL.« Pour être majoritaire dans une SEL, une SPF-PL doit être détenue majoritairement par des professionnels libéraux exerçant dans la SEL », précise Luc Fialletout, directeur général adjoint d’Interfimo. « Par ailleurs, une SPF-PL ne peut pas avoir deux participations à 95 % dans une SEL car, dans ces conditions, les titulaires des SEL détiennent chacun 50 % des parts de la SPF-PL et aucun n’est majoritaire », ajoute-t-il. Une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...