Le Moniteur des Pharmacies n° 3037 du 21/06/2014
 

ÉJACULATION PRÉCOCE

MÉDICAMENTS

A.D.


L’International Society for Sexual Medicine vient de publier ses premières recommandations sur l’éjaculation précoce, afin d’améliorer son diagnostic et sa prise en charge. Elle distingue l’éjaculation précoce permanente apparaissant dès la première expérience sexuelle et récurrente, de l’éjaculation précoce acquise. Une liste de questions à aborder avec le patient pour le diagnostic est proposée. Une fois celui-ci établi, les experts recommandent une prise en charge psychologique visant à diminuer l’anxiété liée à la performance sexuelle. Une thérapie comportementale comprenant des exercices peut également être proposée. La prise en charge inclut un traitement pharmacologique local (anesthésique en crème, spray, préservatifs « retardateurs ») ou par voie orale. En France, seule la dapoxétine (Priligy), inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, est autorisée per os sur prescription.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...