Le Moniteur des Pharmacies n° 3036 du 14/06/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Sylviane Le Craz***


Réponse : les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants de moins de 3 ans ainsi que les fillettes et les femmes en âge de procréer doivent limiter à une à deux fois par mois la consommation de poissons d’eau douce fortement bioaccumulateurs (anguille, barbeau, brème, carpe, silure). Les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants de moins de 3 ans doivent également limiter la consommation de poissons prédateurs sauvages: lotte (baudroie), loup (bar), bonite, anguille, empereur, grenadier, flétan, brochet, dorade, raie, sabre, thon… et éviter l’espadon, le marlin, le siki, le requin et la lamproie. La consommation de poisson et de coquillages crus ou insuffisamment cuits, ou fumés, et de crustacés décortiqués vendus cuits (cuire soi-même les crustacés) est à éviter pour ces populations ainsi que chez les personnes âgées ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...