Le Moniteur des Pharmacies n° 3036 du 14/06/2014
 

3 QUESTIONS À CLAUDE LE PEN, ÉCONOMISTE DE LA SANTÉ, PROFESSEUR À L’UNIVERSITÉ DE PARIS-DAUPHINE

L’événement

L.T.


La réforme de la rémunération des pharmaciens est-elle cohérente par rapport aux objectifs fixés par la loi HPST de 2009 ?Pas complètement. Elle veut promouvoir un mode d’exercice mais elle ne va pas jusqu’au bout. D’un côté, c’est la reconnaissance du nouveau rôle du pharmacien dans l’esprit de la loi HPST mais, de l’autre, la pharmacie reste très fragilisée sur le plan économique. Les gagnants sont plutôt, selon les simulations, les grandes pharmacies des centres commerciaux, où la clientèle est volatile, offrant le moins de services alors que les perdants sont les pharmacies de proximité des centres-villes. Pourquoi favoriser ce modèle alors que l’objectif est de confier aux pharmaciens le rôle d’acteur de premier recours, dans l’éducation thérapeutique des patients ou encore de correspondant avec les médecins. La France veut-elle une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...