Le Moniteur des Pharmacies n° 3036 du 14/06/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Sylviane Le Craz***


Réponse : les suintements du gel à travers l’enveloppe de l’implant sont difficiles à diagnostiquer et ne sont pas toujours détectables. La rupture peut être suspectée lors d’un examen clinique, à compléter si besoin par une échographie. D’après les déclarations effectuées à l’ANSM, le taux de rupture va de 0,01 à 0,30 %. Le délai moyen d’apparition d’une rupture est de 7,6 ans mais peut varier de quelques mois à plusieurs dizaines d’années. Il est recommandé de consulter un médecin au moindre doute. Source : Questions/Réponses sur les implants mammaires en silicone de l’ANSM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...