Le Moniteur des Pharmacies n° 3036 du 14/06/2014
 

BOUCHES-DU-RHÔNE

Actualités

Myriem Lahidely


Dix-huit mois d’emprisonnement, dont douze avec sursis, mise à l’épreuve pendant deux ans et 5 000 € de dommages et intérêts à l’Ordre national des pharmaciens (CNOP) : tel est le verdict du tribunal correctionnel de Marseille rendu le 16 avril dernier contre Pamela Lerus, une entrepreneuse de la cité phocéenne. Elle était poursuivie pour exercice illégal de la pharmacie, publicité interdite de médicaments, travail dissimulé et fausse déclaration en vue d’obtenir les prestations d’un organisme de protection sociale. « Alors qu’elle n’a pas la qualité de pharmacien, cette personne exploitait un site Internet qui proposait des médicaments contre la grippe, l’obésité, l’impuissance, entre autres produits dont certains ne se délivrent que sur ordonnance, ce qui sous-entend des risques majeurs en matière de santé publique », résume le service juridique du CNOP, partie civile à l’audience ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...