Le Moniteur des Pharmacies n° 3035 du 07/06/2014
 

Comptoir

Formation

Patricia Willemin

Anomalie de développement de la hanche, son incidence est de 6 naissances sur 1 000. La prise en charge doit être très précoce pour éviter les séquelles.


De quoi s’agit-il ? • La luxation congénitale de la hanche (LCH) se manifeste par une instabilité de la hanche : la tête fémorale sort ou peut sortir en partie ou en totalité de la cavité cotyloïdienne.• L’atteinte peut être uni- ou bilatérale et peut prendre différentes formes : hanche luxable, hanche luxée (moins fréquente), subluxation. • Non corrigée, cette instabilité peut être source de handicap : boiterie à l’âge de la marche associée à une hyperlordose compensatrice, douleur chronique et arthrose précoce.• La prise en charge très précoce en assure la guérison sans séquelles dans la grande majorité des cas. Quels sont les facteurs de risque ? • Facteurs génétiques : filles (3 pour 1 garçon), antécédents familiaux de premier degré. • Facteurs mécaniques : position intra-utérine (en siège), présence d’anomalies posturales (torticolis congénital, bassin oblique congénital…). Comment se fait le diagnostic ? • Le dépistage de la luxation congénitale de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...