Le Moniteur des Pharmacies n° 3034 du 31/05/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Alexandra Blanc***


Réponse : oui. Les pharmaciens peuvent désormais numériser les ordonnances de stupéfiants après la dispensation des médicaments et les conserver sous forme électronique. La copie scannée de l’ordonnance doit comporter les mentions suivantes: timbre de l’officine, numéro d’enregistrement, date d’exécution, quantités délivrées, nom du médicament délivré en cas de substitution. Comme pour le format papier, la durée de l’archivage est de troisans. Les documents doivent pouvoir être imprimés et présentés à toute autorité de contrôle. Source : Ordre national des pharmaciens

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...