Le Moniteur des Pharmacies n° 3034 du 31/05/2014
 

EUROPE

Actualités

Emilie Bollinger

A l’issue du scrutin européen du 25 mai, marqué par un vote de protestation en France, 721 eurodéputés ont été élus, dont 74 issus de l’Hexagone. Ces élus devront adopter dans les prochains mois des textes qui toucheront l’exercice des pharmaciens français.


Peu citée dans les programmes des élections européennes, la santé est pourtant de la compétence de l’UE. Ainsi, 80 % de la législation du médicament est d’origine communautaire. Et les 400 000 pharmaciens européens sont concernés par de nombreux dossiers qui se jouent à Bruxelles. Pour les défendre, ils ont leur lobby : le Groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPUE), qui compte 37 membres dont, pour la France, l’USPO, la FSPF, l’UNFP et l’Ordre. Philippe Gaertner, président de la FSPF, souligne qu’il « est nécessaire d’avoir une vigilance particulière sur l’Europe car un certain nombre de décisions ont été permises ou entraînées par des logiques européennes », citant la vente en ligne ou l’ouverture sur le territoire français d’antennes d’universités privées étrangères. Une autre décision européenne concerne la pharmacie. C’est la directive sur les soins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...