Le Moniteur des Pharmacies n° 3032 du 17/05/2014
 

MANAGEMENT

Entreprise

Chloé Devis

Notion aujourd’hui chahutée par l’essor de nouveaux modes d’organisation, l’autorité reste un ingrédient indispensable du management, y compris au sein de l’officine. Encore faut-il en user avec discernement, tout en l’assumant pleinement. Conseils d’experts.


Pour diriger, il ne suffit pas d’être un bon professionnel. Il faut avoir réfléchi aux responsabilités que cela implique », indique Mathieu Maurice, responsable du développement personnel du cabinet de conseil en ressources humaines CEPIG. Or, l’autorité n’est pas – ou rarement – une disposition innée, et ne se confond pas avec la toute-puissance. 1 Savoir distinguer la « bonne » de la « mauvaise » autorité « Une autorité saine a pour finalité de mener un projet à bien et de “faire grandir” ceux qui y participent en créant des liens de coopération durables », explique Guillaume Antoine, consultant du cabinet Mongolfière Management. Or, nombreux sont les chefs d’entreprise à tomber dans des pièges comme celui du « petit chef », mais aussi dans la complaisance, « qui entraîne le risque de laisser pourrir des situations jusqu’à ce qu’elles deviennent inextricables », met en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...