Le Moniteur des Pharmacies n° 3032 du 17/05/2014
 

IMPLANTS MAMMAIRES

Médicaments

Anne Drouadaine


Deux ans après l’affaire des prothèses PIP, l’Institut national du cancer (INCa) vient repréciser la conduite à tenir auprès des femmes porteuses d’implants mammaires, quels que soient la marque de l’implant et son contenu (solution saline ou silicone). En l’absence de tout contexte d’anxiété engendré par l’affaire PIP et compte tenu du nombre de femmes déjà explantées, l’INCa recommande désormais un suivi échographique annuel au lieu de tous les six mois. D’autre part, pour les patientes explantées d’une prothèse PIP, un suivi clinique et échographique annuel est préconisé en raison du risque secondaire de siliconome (accumulation de silicone). Pour les patientes explantées d’une prothèse non PIP, aucun suivi particulier n’est requis. L’INCa souligne également l’importance du dépistage du cancer du sein. La mammographie reste l’examen de référence et n’augmente pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...