Le Moniteur des Pharmacies n° 3032 du 17/05/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


« Aujourd’hui, on constate qu’aucune désaffection vis-à-vis de la contraception n’a été observée en France », rassure Marisol Touraine dans un communiqué diffusé le 13 mai à l’occasion de la présentation de l’enquête Fécond. Question d’interprétation.Initiée en 2010, l’enquête Fécond a été reconduite en 2013 afin d’analyser l’impact de la crise médiatique de la pilule sur les pratiques et les représentations de la contraception. Les résultats montrent que seulement 3 % des femmes concernées par la contraception n’en utilisent aucune en 2013. Ce n’est pas plus qu’en 2010, donc la ministre a raison. D’un point de vue général seulement. Car près d’une femme sur cinq déclare avoir changé de méthode depuis les remous médiatiques autour des pilules. Vous avez bien lu : « changé de méthode ».Les transferts vers les pilules de deuxième génération ont été « de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...