Le Moniteur des Pharmacies n° 3031 du 10/05/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Pauline Michel***


Réponse : Les diabétiques sous analogues du GLP-1 (Byetta, Victoza) peuvent plonger sans adaptation de leur traitement. Pour ceux sous insuline, les conditions sont plus strictes. Les doses d’insuline sont généralement diminuées de 30 % avant la plongée, adaptation à voir avec le diabétologue. Le jour de la plongée, une glycémie capillaire doit être effectuée 60, 30 et 15 minutes avant l’heure prévue pour l’immersion, avec resucrage éventuel. L’objectif est d’obtenir une glycémie supérieure à 2 g/l pour la mise à l’eau, sans acétonémie ou acétonurie. Si le dernier résultat est inférieur à 1,6 g/l, le diabétique doit s’abstenir de plonger. La plongée ne doit jamais être effectuée en solitaire ni si la température de l’eau est inférieure à 14 °C. Sa durée est limitée à 30 minutes. La FFESSM (Fédération française d’études et de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...