Le Moniteur des Pharmacies n° 3031 du 10/05/2014
 

SEVRAGE TABAGIQUE

Médicaments

A. D.


La cigarette électronique, composée de substances irritantes et souvent de nicotine, ne doit pas être considérée comme un produit banal. L’Office français de prévention du tabagisme vient de formuler 47 constats et recommandations quant à son intérêt, notamment dans l’arrêt du tabac. Les professionnels de santé doivent déconseiller son expérimentation au non-fumeur ou à l’ex-fumeur. Cependant, la e-cigarette peut être utilisée par un fumeur réfractaire ou insensible aux méthodes médicales de première intention (thérapies cognitivo-comportementales, substituts nicotiniques…) et qui souhaite arrêter le tabac. Dans ce cas, le professionnel de santé devra insister sur le bon choix de la cigarette électronique (normes de réglementation, e-liquide adapté, doses de nicotine suffisante pour éviter le manque). Le rapport donne aussi des recommandations pour des situations particulières, par exemple une femme enceinte fumeuse ou un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...