Le Moniteur des Pharmacies n° 3031 du 10/05/2014
 

DITES-MOI…

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Pauline Michel***, Aude Rambaud****


Cet examen permet d’observer les deux artères coronaires par radiographie de façon à localiser un rétrécissement ou une obstruction. Un produit de contraste à base d’iode opacifie les artères. L’examen est invasif et nécessite une hospitalisation de 12 à 24 heures. Le jour de l’examen, il faut être à jeun sans manger ni boire depuis plus de six heures (risque de nausées dues au produit de contraste). Le patient est nu, allongé sur la table d’examen et recouvert d’un champ stérile.L’activité cardiaque est surveillée par électrocardiogramme. Le poignet droit est désinfecté puis une anesthésie locale est appliquée. Dans certains cas, l’examen peut se pratiquer à partir de l’aine.Une ponction est effectuée dans l’artère radiale (ou l’artère fémorale s’il s’agit de l’aine) à l’aide d’une grosse aiguille. Ceci permet l’introduction d’un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...