Le Moniteur des Pharmacies n° 3030 du 03/05/2014
 

DÉPISTAGE DU VIH

L’événement

Caroline Coq-Chodorge

Fin 2014, les autotests de dépistage du VIH arriveront dans les officines. Une étape importante dans la lutte contre le sida. La délivrance ne sera pas anodine. En Lorraine, une formation est déjà en préparation.


C’est une nouvelle opportunité pour les confrères de faire leur vrai métier de pharmacien », s’enthousiasme Monique Durand, présidente du conseil régional de l’Ordre des pharmaciens de Lorraine, le premier à travailler sur l’arrivée des autotests de dépistage du VIH en officine fin 2014. Cette arrivée a été confirmée par la ministre de la Santé Marisol Touraine, le 4 avril dernier, à l’occasion du Sidaction. « C’est une petite révolution, explique Gabriel Girard, sociologue et militant de la lutte contre le sida. Les autotests banalisent le dépistage du VIH. On entre dans une logique proche du test de grossesse. Tout ce qui va dans le sens de la découverte le plus tôt possible d’une séropositivité est bon à prendre. » « L’objectif, c’est la banalisation du dépistage, sa dédramatisation », renchérit Jean-Marie Le Gall, responsable du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...