Le Moniteur des Pharmacies n° 3030 du 03/05/2014
 

INSTALLATION

TRANSACTIONS

François Pouzaud

Même si les hypothèses ne semblent pas optimistes sur la valeur des fonds de pharmacie, l’officine, lorsqu’elle est correctement gérée, demeure un excellent investissement de long terme. Démonstration, exemples à l’appui.


Les experts comptables de CGP s’étonnent aujourd’hui de la peur qui étreint les pharmaciens. Les primo-accédants sont moins nombreux, les acquisitions et les cessions se font plus rares sans perspectives de croissance d’activité. Le recul du nombre des officines est un mouvement amorcé depuis plusieurs années (103 fermetures en 2012, 500 sur les 5 dernières années). D’autres pharmacies sont encore vouées à disparaître et la question est de savoir lesquelles figent, sans réponses claires, le marché des transactions. La désaffection des jeunes pour la profession se mesure par l’évaporation des nouveaux diplômés, qui est de 25 % en 2012. Une situation aggravée par le départ de jeunes pharmaciens après 1, 2 ou 3 ans d’inscription à l’Ordre. Un certain nombre de facteurs (décroissance du CA, difficulté pour obtenir un accord de financement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...