Le Moniteur des Pharmacies n° 3029 du 26/04/2014
 

DÉCÈS DE JACQUES SERVIER

Actualités

Matthieu Vandendriessche

En dépit du décès de son président-fondateur, le groupe Servier n’échappera pas au procès du Mediator. Sa stratégie est désormais entre les mains d’une fondation hollandaise, créée dans les années 1980.


Que devient le groupe Servier après la disparition de son président-fondateur, le 16 avril, à l’âge de 92 ans ? Il devra aborder les suites judiciaires du scandale du Mediator. Cette affaire a conduit à la recherche de la responsabilité de Jacques Servier, comme à celle de son entreprise. « C’est souvent le cas en matière pénale. Pour lui donner un levier plus fort, la procédure associe le dirigeant à sa société », indique un expert en questions juridiques. Le décès du fondateur signe l’arrêt des accusations retenues contre lui. Mais pas contre son groupe.De manière schématique, l’affaire sera jugée sous deux volets : tromperie et escroquerie d’une part, homicide et blessures involontaires d’autre part. « C’est une volonté des avocats pour faire gagner du temps de manière conséquente au dossier. » En effet, le procès pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...