Le Moniteur des Pharmacies n° 3029 du 26/04/2014
 

DEUX-SÈVRES

Actualités

Olivier Jacquinot


Dans les Deux-Sèvres, la collecte des déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI) s’avère particulièrement pratique, tant pour les patients en autotraitement que pour leurs pharmaciens. Le cahier des charges publié le 25 février 2012 par la Direction générale de la prévention des risques du ministère de l’Ecologie, du Développement durable, du Transport et du Logement prévoit un point de collecte pour 50 000 habitants ou tous les 15 kilomètres. Or, le Syndicat mixte à la carte (SMC) du Haut Val de Sèvre et du Pays Sud-Gâtine, qui assure la gestion des déchets sur 52 communes, soit 51 237 habitants, a mis en place dès 1996, en partenariat avec le centre départemental des professions de santé, un dispositif performant. « Les agents de la plate-forme de tri trouvaient régulièrement des seringues dans les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...