Le Moniteur des Pharmacies n° 3029 du 26/04/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


Ironie du sort. Aquilino Morelle a été congédié de l’Elysée pratiquement en même temps que Jacques Servier tirait sa révérence.En janvier 2011, Aquilino Morelle présentait à la presse son rapport sur le Mediator, rédigé avec deux autres inspecteurs de l’IGAS*. Un rapport devenu aussi célèbre qu’il était cinglant. Dans le prolongement de ce travail, la mission IGAS sur le Mediator avait remis un second rapport portant à la fois sur le système de pharmacovigilance et la gouvernance de la chaîne du médicament. Nous avions suivi ces travaux avec une certaine gourmandise, car ils mêlaient science, médecine et éthique.Un peu plus tard, juste après l’élection de François Hollande, le nom d’Aquilino Morelle avait circulé comme possible ministre de la Santé. Puis, après le tout récent remaniement, à nouveau comme éventuel secrétaire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...