Le Moniteur des Pharmacies n° 3029 du 26/04/2014
 

PRIX DES MÉDICAMENTS REMBOURSABLES

DÉCRYPTAGE

Hélène Mauduit

Le processus de fixation des prix des médicaments est souvent critiqué pour son opacité. Tout se passe entre l’industriel et le Comité économique des produits de santé, suivant un cadre assez verrouillé et avec une pression constante sur les prix. Invitons-nous à la table des négociations.


Les écarts de prix entre médicaments remboursables, nouveaux arrivants ou plus anciens, suscitent l’incompréhension ou même des soupçons de complaisance avec les industriels. Pour des raisons de confidentialité, le contenu des discussions reste secret. Seul le prix de vente en officine est rendu public. Mais les règles du jeu, assez complexes, sont définies par la loi ainsi que par l’accord-cadre passé entre les pouvoirs publics et les industriels réunis au sein du Leem (Les Entreprises du médicament). La négociation entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et chaque laboratoire reste le principe de base. A l’issue de ces discussions, le prix fabricant hors taxes (PFHT) est fixé dans une convention signée entre les deux parties. Le CEPS est, comme le définit son président, Dominique Giorgi, un organisme « interministériel ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...