Le Moniteur des Pharmacies n° 3028 du 19/04/2014
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Hélène Collin**, Pauline Michel***


Réponse : Non, mais ils font partie d’un schéma vaccinal qui permet d’augmenter la couverture sérotypique contre les infections invasives à pneumocoque. Le Haut Conseil de la santé publique recommande une administration en deux temps et dans un ordre précis : d’abord une injection de Prevenar 13 puis, 8 semaines plus tard, une injection de Pneumo 23. Dans cet ordre, le vaccin 23 valent permet une plus grande immunisation. Ce schéma vaccinal n’est indiqué que pour les personnes immunodéprimées (infection par le VIH, patients sous chimiothérapie, patients sous immunosuppresseurs, déficit immunitaire héréditaire…), celles atteintes de syndrome néphrotique, celles porteuses d’une brèche ostéoméningée, d’un implant cochléaire ou candidates à une implantation. Source : Haut Conseil de la santé publique

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...