Le Moniteur des Pharmacies n° 3028 du 19/04/2014
 

CE CHAMPIGNON EST-IL TOXIQUE ?

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Hélène Collin**, Pauline Michel***, Sylviane Le Craz****


Considérées comme comestibles jusqu’aux années 60, les gyromitres ou fausses morilles (Gyromitra esculenta, G. gigas et probablement G. infula) sont aujourd’hui réputées être toxiques voire mortelles. Cet ascomycète contient de la gyromitrine, une toxine sensible à la cuisson et à la dessiccation qui, après des ingestions répétées, induit la synthèse d’enzymes la transformant en méthylhydrazine. Cette hydrazine inactive la pyridoxine (vit. B6) avec diminution de GABA intracérébral et hépatite cytolytique. Elle est responsable, après 6 à 12 heures d’incubation, de troubles digestifs importants (vomissements, nausées, diarrhées, douleurs abdominales) pouvant conduire à une déshydratation avec violents maux de tête, asthénie et fièvre, contrairement à la plupart des intoxications mycologiques. Après cette phase, de nombreux patients guérissent spontanément en quelques jours. Si l’intoxication est sévère, une atteinte du foie, mortelle dans 10 % ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...