Le Moniteur des Pharmacies n° 3028 du 19/04/2014
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Hélène Collin**, Pauline Michel***


Réponse : Oui, cette technique encore expérimentale consiste à transférer les bactéries issues des selles d’un donneur sain dans l’intestin d’un patient receveur afin de rééquilibrer une flore digestive altérée. Elle peut être proposée notamment en cas d’infection à Clostridium difficile résistante aux antibiotiques. La transplantation fécale permet de restaurer une flore intestinale saine, capable de s’opposer à la colonisation par Clostridium difficile. D’autres pathologies pourraient être concernées : maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, troubles fonctionnels intestinaux, obésité, maladies métaboliques et auto-immunes… Les données manquent encore pour évaluer scientifiquement l’efficacité et les conséquences à long terme de cette transplantation.Sources : « La Recherche » n° 474, ANSM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...