Le Moniteur des Pharmacies n° 3027 du 12/04/2014
 

L’INTERVIEW
DR JEAN-MARIE COHEN, COORDINATEUR NATIONAL DES GROUPES RÉGIONAUX D’OBSERVATION DE LA GRIPPE (GROG) ET CONSULTANT POUR OPEN ROME.

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**


Les patients infectés par le virus de la grippe ne consultent un médecin que s’ils présentent des symptômes. En cas de forme clinique paucisymptomatique ou asymptomatique, ils ne consultent pas. Les systèmes de surveillance de la grippe, basés sur les observations et les prélèvements de médecins vigies, sont donc incapables d’estimer la proportion des formes asymptomatiques. Pour chiffrer cette proportion, il faut recourir à des dispositifs d’autosurveillance par des personnes volontaires. En Angleterre, depuis 2006, la « Flu Watch Cohort Study » mobilise plusieurs milliers de volontaires tirés au sort qui acceptent de remplir chaque semaine un carnet de suivi, de faire un autoprélèvement rhinopharyngé en cas d’infection respiratoire aiguë et d’effectuer une prise de sang avant et après chaque épidémie de grippe. Chaque hiver, en moyenne, chez ces personnes âgées de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...