Le Moniteur des Pharmacies n° 3027 du 12/04/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


« Entreprendre, créer, prendre des risques, embaucher : c’est cette dernière position que je veux encourager, parce qu’elle fait du bien », a déclaré Manuel Valls dans son discours de politique générale, ce grand oral auquel doit se livrer tout nouveau Premier ministre.Titulaires, futurs installés, salariés, chacun ne peut que se réjouir de telles déclarations, qui doivent s’accompagner d’une baisse de 10 milliards d’euros du coût du travail d’ici à 2016. Moins réjouissants en revanche sont les autres 10 milliards : la contribution de l’assurance maladie sur les 50 milliards d’euros d’économies que la France devra réaliser entre 2015 et 2017. Surprenant d’ailleurs que la santé soit annoncée par le président de la République comme l’une des priorités de son nouveau gouvernement, mais évoquée de manière bien discrète par le Premier ministre, balayée même ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...