Le Moniteur des Pharmacies n° 3027 du 12/04/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**


Réponse : L’érythème polymorphe est une dermatose bulleuse inflammatoire qui survient le plus souvent en réaction à une infection. Même si dans 30 à 40 % des cas l’origine infectieuse reste inexpliquée, les agents pathogènes le plus souvent rencontrés sont le virus de l’herpès HSV ou la bactérie Mycoplasma pneumoniæ. Dans ce contexte, l’interrogatoire est primordial pour connaître l’origine de l’infection. L’érythème polymorphe se développe deux à trois semaines après la réactivation d’HSV. Dans la majeure partie des cas, le prélèvement virologique des lésions cutanées à la recherche d’HSV est négatif. La notion de réactivation herpétique est donc un argument important dans le diagnostic et le traitement. Dans le cas d’un érythème polymorphe invalidant et/ou récidivant, comme au niveau des muqueuses, une prophylaxie secondaire peut être mise en place avec un traitement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...