Le Moniteur des Pharmacies n° 3026 du 05/04/2014
 

MANAGEMENT

Entreprise

Fabienne Rizos-Vignal

Par peur de décevoir, de passer à côté d’une opportunité, de créer des tensions, de perdre un client, nous sommes parfois amenés à dire oui alors qu’au fond nous aurions préféré dire non. Comment verbaliser ce refus avec tact et diplomatie ? Réponses.


1 Partez sur des bonnes basesQu’il s’agisse des relations avec ses salariés ou avec ses associés, les sources de désaccords peuvent être contractuellement anticipées. La rédaction du contrat de travail ou du pacte d’associés doit être particulièrement soignée afin de cadrer au plus juste la relation de travail avec ses salariés ou la collaboration avec ses associés. N’hésitez pas à aborder les sujets épineux tels que les horaires de travail, les conditions de participation au service de garde, l’organisation des congés. A faire : Jouez cartes sur table et exprimez vos objections si vous en avez. 2 Fixez des limitesL’un de vos collaborateurs abuse de votre nature conciliante en posant anarchiquement des jours de congés à sa convenance, sans se soucier de l’organisation du planning ni du bon fonctionnement de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...