Le Moniteur des Pharmacies n° 3025 du 29/03/2014
 

BACLOFÈNE DANS L’ALCOOLODÉPENDANCE

Médicaments

Marjolaine Labertonière

Indiqué jusqu’ici dans la spasticité musculaire, le baclofène bénéficie depuis peud’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) en alcoologie. Un dispositif créé par l’ANSM pour sécuriser des prescriptions hors AMM, pratiquées depuis plusieurs années.


Une RTU, accordée pour trois ans au maximum, encadre les prescriptions non conformes à l’AMM afin de couvrir un besoin thérapeutique non couvert. Le rapport bénéfice/risque du médicament doit être présumé favorable, au vu des données d’efficacité et de tolérance. Les laboratoires concernés signent et organisent un protocole de suivi des patients.Pour le baclofène (Liorésalet son générique Zentiva, comprimés à 10 mg), la RTU concerne les patients dépendants à l’alcool pour les aider à rester abstinents après sevrage ou, chez ceux à haut risque, pour réduire de façon majeure leur consommation. La prescription s’envisage après échec des autres thérapeutiques existantes et s’accompagne d’une prise en charge psychosociale. Etablie par tout médecin, pour un mois au maximum, l’ordonnance que les officinaux peuvent délivrer mentionne le cadre hors AMM. A partir de 120 mg/jour, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...