Le Moniteur des Pharmacies n° 3025 du 29/03/2014
 

LOI HAMON

Entreprise

Fabienne Rizos-Vignal


LE MONITEUR : La loi du 17 mars relative à la consommation prévoit de réduire les délais de paiement entre entreprises. Quel sera l’impact pour les pharmaciens ?GUILLAUME FALLOURD : Cette réduction des délais de paiement de 60 à 45 jours nets va créer une contrainte financière supplémentaire sur la trésorerie. Il s’agit d’une difficulté de plus que les pharmaciens devront surmonter. Précisons également que la loi oblige le fournisseur à communiquer ses conditions générales de vente au distributeur, au plus tard deux mois avant le point de départ de la période de commercialisation, pour les produits ou services soumis à un cycle de commercialisation particulier. La loi interdit, en outre, le fait de passer, de régler ou de facturer une commande de produits ou de prestations de services à un prix différent du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...