Le Moniteur des Pharmacies n° 3025 du 29/03/2014
 

JULIEN PAPELIER, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COSMÉTIQUE ACTIVE FRANCE (L’ORÉAL)

Entreprise

Laurent Lefort

En dépit d’une conjoncture difficile, le marché de la cosmétique tire son épingle du jeu. Sur ce marché, Cosmétique Active France obtient à travers ses différentes marques des taux de croissance enviables. Interview de son directeur général, Julien Papelier.


LE MONITEUR : Le marché dans lequel évolue Cosmétique Active France est un marché de l’envie plus que du besoin, mais la crise s’éternise. Vos résultats s’en ressentent-ils ? JULIEN PAPELIER : Il y a une crise économique, c’est vrai, mais le marché de la dermopharmacie (circuit de la pharmacie et parapharmacie) est resté très dynamique en 2013, signant une croissance à 3,5 %*. On voit là toute la légitimité de la pharmacie. Sur ce marché, Cosmétique Active réalise une performance à + 8,3 %… A quoi attribuez-vous cette légitimité ? Elle est multifactorielle : la proximité des pharmacies avec les consommateurs, leur identification à des valeurs fortes comme le conseil, l’éthique, la sécurité, le référencement de marques de qualité. Ajoutons à cela la montée des préoccupations liées à la santé, le besoin de sécurité qui conduisent tout droit à franchir ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...