Le Moniteur des Pharmacies n° 3024 du 22/03/2014
 

TRAITEMENT DE L’ALCOOLISME

Actualités

Emilie Bollinger


Après l’avis positif de la CNIL, l’ANSM a accordé vendredi dernier une « recommandation temporaire d’utilisation » (RTU) au baclofène dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Depuis 2008, ce sont 50 000 patients à qui ce myorelaxant d’action centrale a été prescrit hors AMM, dont 22 000 en 2012, selon les données de la CNAMTS. « Le nombre de patients traités va très probablement connaître un nouveau bond conséquent, prédit Bernard Granger, psychiatre à l’hôpital Cochin (Paris) et fervent défenseur de l’usage de cette molécule. Pour le médecin, la prescription est désormais beaucoup plus sécurisée, notamment du point de vue de sa responsabilité. Mais, de toute façon, aucun praticien n’a jamais été attaqué pour avoir prescrit du baclofène ».Deux essais cliniques multicentriques sont toujours en cours en France mais, dans « l’attente de leurs résultats, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...