Le Moniteur des Pharmacies n° 3024 du 22/03/2014
 

TRANSMISSION

Transactions

François Pouzaud

L’aspect psychologique est primordial pour réussir une transmission d’entreprise tant il s’agit d’une période difficile à gérer. Il convient donc de bien la préparer pour pouvoir vendre dans les meilleures conditions.


Personne n’est à l’abri d’états d’âme. Lors d’une transaction, il n’est pas rare que l’affectif s’en mêle et que le cédant, attaché à son entreprise, souhaite la laisser en de bonnes mains, à un digne successeur, sans que celui-ci ait fait forcément la meilleure offre. Il arrive aussi que le cédant refuse une offre d’achat parce qu’il a le sentiment que l’acquéreur n’a pas le profil pour reprendre sa pharmacie et qu’il ne passera pas bien auprès de la clientèle ou de l’équipe officinale (à plus forte raison s’il lui annonce qu’il va restructurer le personnel). « Une fois dans ma carrière, j’ai rencontré un pharmacien qui a refusé de vendre sa pharmacie à un jeune diplômé parce qu’il estimait que le prix de cession auquel il pouvait prétendre était trop ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...