Le Moniteur des Pharmacies n° 3024 du 22/03/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**, Sylviane Le Craz***


Réponse : Le facteur limitant de la conservation du latanoprost est une instabilité chimique à température ambiante. Le laboratoire Théa a développé un complexe breveté contenant trois excipients (carbomère 974 P, macrogol 4000, huile de ricin hydrogénée polyoxyéthylénée) qui assurent la solubilisation et la stabilisation du latanoprost. Cette association, nommée Protriaxin, s’est montrée efficace au cours des études de stabilité menées pour le dossier d’AMM. Par ailleurs, conditionné dans des récipients unidoses, Monoprost ne nécessite pas de conservateurs, contrairement au Xalatan, flacon de 2,5 ml contenant du chlorure de benzalkonium. Source : laboratoires Pfizer et Théa.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...