Le Moniteur des Pharmacies n° 3023 du 15/03/2014
 

ALLEMAGNE

Actualités

Marie Luginsland


Mis en place en janvier 2011, le gel des prix des médicaments se poursuivra selon une loi votée à la hâte fin décembre 2013. Cette mesure permettra au système d’assurance maladie d’économiser au moins 500 millions d’euros par an. Depuis l’entrée en vigueur de cette réforme, les industriels ne peuvent prétendre pour un nouveau médicament à un prix supérieur à celui des produits similaires que s’il apporte la preuve d’un service rendu supplémentaire. Une révolution dans un pays où jusqu’alors les industriels fixaient eux-mêmes leurs prix ! Une commission composée des représentants des laboratoires et de l’assurance maladie statue désormais sur le prix de chaque nouveau médicament un an après sa mise sur le marché. C’est ainsi que Boehringer Ingelheim avait renoncé à commercialiser son Trajenta (linagliptine) sur le marché allemand, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...