Le Moniteur des Pharmacies n° 3023 du 15/03/2014
 

RECHERCHE

Médicaments

I.M.


Des chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’université de Pérouse en Italie viennent d’identifier le mécanisme à l’origine de l’effet anti-inflammatoire d’un composant de la paroi d’Aspergillus fumigatus, un champignon responsable de graves infections respiratoires. Les équipes ont identifié un polysaccharide appelé GAG (galactosaminogalactane) situé dans la paroi du champignon. Dans un modèle expérimental de colite, l’administration de ce polymère de sucres qui inhibe l’action de l’interleukine 1 (IL1) a guéri l’inflammation. Ce qui permet d’espérer que les propriétés anti-inflammatoires de cette molécule pourraient aussi être exploitées pour traiter les maladies inflammatoires et auto-immunes qui impliquent l’IL1 : goutte, polyarthrite rhumatoïde…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...