Le Moniteur des Pharmacies n° 3022 du 08/03/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


Pourquoi maintenant ? Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a publié le 5 mars une note qui envisage diverses pistes pour améliorer l’usage du médicament en France. Parmi elles, commencer par prescrire moins. Ça commence bien. Ensuite, favoriser les médicaments moins onéreux, donc les génériques. A ce sujet, les médecins sont habillés pour la fin de l’hiver. Eux qui auraient des connaissances sur les médicaments « mal adaptées aux besoins et souvent jugées inefficaces ». Pas de jaloux, les pharmaciens ne devraient pas prendre froid non plus. En revanche, tousser peut-être… En ce qui concerne les conseils dispensés, on peut lire que « la pratique reste hétérogène, la délivrance de médicaments de prescription facultative sans conseil adapté restant largement répandue ». On se passerait bien volontiers de ce type de point ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...