Le Moniteur des Pharmacies n° 3021 du 01/03/2014
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Pauline Michel**


Réponse : Les études scientifiques montrent que la réponse immunitaire est meilleure lorsque ce vaccin est administré avant 14 ans. De plus, le fait d’avancer l’âge recommandé entre 11 et 14 ans permet d’injecter l’une des doses de vaccin HPV lors du rendez-vous vaccinal pour le rappel dTcaP, entre 11 et 13 ans. Cette mesure introduit également plus de souplesse en proposant la vaccination HPV à un âge où il n’est pas indispensable d’aborder le problème de la sexualité (11-12 ans) ou, plus tard, dans le cadre d’une information sur la sexualité et les maladies sexuellement transmissibles. La réduction de la tranche d’âge conseillée pour le rattrapage (jusqu’à 19 ans révolus au lieu de 23 auparavant) s’explique par le fait que la vaccination est rarement initiée après l’âge de 18 ans. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK